• Jana Call me J

Lune est-elle rose ?


Hier soir, Paris fêtait le printemps

toutes ses rues et la Place du Trocadéro étaient peuplées d’humains du monde entier, aux accords chantant dans la beauté de toutes les langues et tous les accents, des banlieusards et des Parisiens. À l’unisson, habitants joyeux aux souffles coupés, avions l’œil brillant et cœur battant, émerveillés devant la majestueuse beauté de cet instant grandiose, où s'embrasent les talents de l’humain et l'immensité de l’univers qui nous compose.

 

Photo par surimpression @Jana Call me J /non commercialisée @droit réservés

Pour répondre à la question dans le titre, "la lune est-elle rose", désolée doux rêveurs, non, elle est toute blanche, comme toujours (contrairement aux lunes rouges).


En réalité, il arrive régulièrement aux objectifs photo, en toute saison, de rendre à la Lune une couleur orangée ou rousse, quand elle est basse sur l’horizon.

Le phénomène est dû à la lumière du Soleil qui l’éclaire et qui est filtrée en passant à travers l’atmosphère terrestre.


Si cette pleine lune d’avril se qualifie de « rose », c’est moins pour la teinte qu’elle prend, qu’en référence au printemps et à la floraison précoce de la Phlox subulata qui repeint les pleines de l’Amérique en rose et qui était ainsi nommée « pink moon » par les Amérindiens, qui ont toujours prêté une attention particulière aux phases de la lune.


Photos par surimpression by Jana Call me J // non commercialisées à des fins professionnelles // Trocadéro & Pont Bir-Hakeim @droit réservés

Plus près de chez nous, les agriculteurs et jardiniers ont, eux, coutume d’appeler « lune rousse » la lunaison après Pâques. Rien à voir avec la couleur de l’astre, même s’il y a souvent confusion : cela désigne en fait le fait que si l’on voit la pleine lune, c’est qu’il y a une nuit sans nuage, et donc un risque de gelée nocturne qui peut faire roussir les jeunes plants.


Les passionnés d’astronomie s’intéresseront à une configuration rare, à partir de ce soir, dimanche 17 avril 2022, jusqu’à la fin du mois, d’un alignement parfait des quatre planètes Vénus, Mars, Saturne et Jupiter.


 

A ce propos, puisque nous sommes dimanche de Pâques, qui coïncide avec la lune rose, pourquoi on ne raconte pas l'histoire de petits lapins et de cloches qui, sur leur retour de Rome semaient des œufs et autres douceurs chocolatées ?

Quelqu’un a-t-il déjà vu marcher une cloche ? (à moins à cloche-pied ? Hors Fashion week bien sûr)



Parce que si on aborde l’histoire des œufs de Pâques on va forcément parler religion.

Et moi, ça m’ennuie comme sujet. Ça divise forcément.


Vu les temps qui courent, ce n’est vraiment pas le moment de diviser, justement. Tous ensemble luttons pour l'humanité. La vraie. Pas la déguisée en blonde brushinguée.


Dans le doute ou un attrait pour la "nouveauté" (??), cher lecteur, je vous invite à ouvrir n'importe quel livre d'histoire pour vous en rappeler et réviser.



❤ Joyeuse fête que vous voulez ❤

Merci pour votre envoi !