• Jana Call me J

Vernissage de la Galerie Jana Call me J

Le mois de septembre n'est pas que celui de la rentrée des classes, (youpiiii), mais de la rentrée culturelle aussi !


Cette année je suis ravie de m'y joindre et d'y participer, ne sortez pas, vous verrez, ma rentrée culturelle se passe ici.

Des semaines de travail laborieux, lent, parfois même pénible et répétitif, à apprendre et maîtriser des techniques nouvelles, des domaines inexplorés d'apprentissages, et qui m'ont permis de créer ma Galerie de ventes d'œuvres en ligne. Transformée en webmaster du e-commerce, pari tenu.

Et comme les défis les plus difficiles sont souvent les plus enrichissants, lorsqu'on atteint le but fixé tout en travaillant dans la joie, on éprouve une grande satisfaction de soi.Et ça, ça n'a pas de prix, n'est-ce pas ?


Jana Call me J Virtual Exhibition, opening of the Art Gallery

Ma Galerie d'Art est en ligne 🥳

Vous êtes cordialement et chaleureusement invité(e) à venir visiter en avant-première l'exposition et en découvrir les cinq thématiques regroupant

mes œuvres d'art en édition limitée, lesquelles n'attendent qu'une chose :

vous rendre heureux(se) en venant s'installer sur vos murs perso ou pro.


Le mot de la Commissaire d'exposition

En tant qu'artiste, on peut mettre plusieurs décennies, ou toute une vie, à se trouver. Pour certains c'est depuis le départ une évidence, intuitive, et ils restent fidèles à leur style et au type de réponse que l'on produit à "l'appel artistique" tout au long de leurs vies de créateurs. Jana Call me J a beaucoup navigué dans les flots d'inspirations de la street, du portrait au lifestyle, de l'architecture à la mode, à l'abstrait. La perspective infinie de possibilités la rendant naturellement excitée à l'idée de la photographie créative, l'attirant souvent à se promener hors des sentiers battus.


Au bout du compte, merci la pandémie, merci le repli sur soi qui lui a offert ce luxe de se trouver, de s'aligner avec qui elle veux partager tout son Être en accord avec ce qu’elle est, qui elle est, tout au fond de son "moi" créatif.


Alors, alors ???? Mais qui es-tu Jana Call me J ?

(à part Schizophrène aussi un peu, apparemment ?)


Expressionniste,

"Forme d'art qui privilégie l'intensité de l'expression"

Expressionniste serait le mot me représentant le mieux.

Ce n'est pas forcément du gâteau en cadeau que je m'offre...


Les expressionnistes doivent et aiment travailler seuls pour maintenir le flux constant de créativité pour que cela se reflète dans la magie des photos.

Difficile à réaliser sur un énorme plateau en studio de prise de vue pour de la pub ou de la mode où s'agite facilement une dizaine de personnes, parlant, fixant les boulons, lançant les lumières, testant les clics, vous demandant des trucs, des directions et directives, attendant de vous de leur dire quoi faire, regard oppressant.

Tous ces yeux sur moi, oh my... !


Alors que la seule chose que j'aurais envie de leur dire à ce moment-là serait :

"Allez-vous promener, s'il vous plaît".


(Parce que même énervée je reste gentille, drôle et polie - fin de la minute de l'autocongratulation).


Au lieu de cela, je me tais, muselle l'enfant sauvage, souriant plus que de raison et m'applique pour que le résultat final donne ce que vous connaissez depuis des années de mes réalisations.

Oui, la présence d'autres humains me ralenti, me frustre, grande timide exploratrice incertaine que je suis.

Leur présence sur les lieux de prise de vue m'empêche de ressentir le frisson de la création, de cette nouvelle éclosion.

Sous leurs regards interrogateurs et mon envie de bien faire pour ne pas décevoir, comment trouver l'essence de l'image que j'ai créé dans ma tête et laquelle, à force d'exploration, me surprendra par son rendu final, tellement plus éloigné du concept initial ? Du moins, c'est ce que j'espère et vers quoi j'œuvre. Car c'est uniquement dans cette vague qui me submerge et m'emmène loin des rivages rassurants, que se crée mon enjouement, ma passion et ma curiosité.

Jana Call me J, Jana Call me J photographs,

Cela comprend l'envie constante d'enfreindre les règles de la photographie,(aussi) s'inspirant d'autres formes d'art, d'utilisation de compositions uniques, de styles différents et de création de mes propres scènes aux jeux de bricolages passionnants.

Contrairement à d'autres, ce processus d'idéation ne me crée pas de frustration, il me stimule puisqu'il permet à mon esprit de se déchaîner, déhancher, fébrile, réjoui et enfin rassasié.


Il était donc devenu évident qu’il était temps de délaisser la majorité de mes contrats, projets et façon de travailler pour vivre à 100% de ce pourquoi je suis devenue photographe : créer, créer, créer et imaginer !


Pour visiter la Galerie et devenir l'acquéreur d'œuvres d'art cliquez ici


Merci mille fois pour votre soutien

à la création d'œuvres d'art par des artistes vivants


SAVIEZ-VOUS ?


Les œuvres d’art ne sont pas soumises à l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI).

Investir dans l'art pour payer moins d'impôt

(aaaah mais​ j'aurais dû commencer par-là, peut-être ??)

L'art reste une valeur refuge souvent négligée.


Véritable niche fiscale des entreprises, la défiscalisation par l'art n'en est pas moins un placement intéressant, même pour les foyers moyennement aisés : ils peuvent faire jouer l'avantage fiscal sur la plus-value lors d’une vente, d’un héritage ou d’une transmission. Ce placement, moins connus des français maximise les économies d’impôts tout en apportant un réel plaisir pour embellir un intérieur et valoriser son patrimoine. Mais ce n'est pas tout, les objets de collection et créations originales que vous acquérez peuvent servir de moyens de paiement pour les impôts comme l'IFI ou les droits de succession. Un mode de transaction rendu possible grâce à la Loi Malraux.

​Par "œuvres d’art", on entend certes les peintures mais aussi les photographies d'art.


Plus d'infos par ici



Merci pour votre envoi !