• Jana Call me J

Christian Louboutin

est l'Exhibition(niste)

Quand ton agence de presse ABACA PRESS te demande de te rendre au Palais de la Porte Dorée pour photographier le portrait de Monsieur Christian Louboutin et son vernissage de l’exposition de ses 30 années de création, tu sautes au plafond (oui, on ne va pas jouer les filles blasées juste pour frimer). Et quand le magazine ELLE publie tes photos, tu es full happy.


Je vous invite à lire l’article dans ELLE où vous trouverez toutes les informations

Car oui,

la bonne nouvelle c'est que même le Corona virus ne pourra pas vous empêcher d'aller voir l’exposition puisqu’elle y est jusqu’au 26 juillet 2020 ! (on y croit et croise les doigts). Sinon, on ferme les yeux et on imagine :


Ainsi, vous aussi, dès que vous aurez gravi le majestueux escalier du Palais, vous traverserez les chapitres du temps tels les tableaux aux multiples références, des « Pensées » aux passions sulfureuses, inspirations colorées de voyages – réels ou rêvés - de pop culture, se promenant de la scène à la littérature ou au cinéma, si chers au créateur.


Pour vous faire patienter jusqu’à la fin du confinement, n’hésitez pas à voir ou à revoir le documentaire Arte qui vous plonge à travers l'accès exclusif à son processus de création, dans l’univers de Christian Louboutin, jusqu'à la veille de cette première grande exposition qui lui est consacrée en France.


Magnifique reportage en replay sur ARTE


Copyright Jana Call me J/ABACA

Pour toute demande de photo : www.abacapress.com

ON POURRAIT  S'ENFUIR(le nez dans le cuir)

dans le dressing à rêves où dorment ces souliers à talons si fins qu'ils ressemblent à se méprendre aux aiguilles de couture. Haute, la couture. 


En fermant les yeux, l'odeur du cuir, fauve et pimentée, tatoue la peau à coup de clous ; martèle de son parfum enivrant, persistant.


En matière d'odeurs et de goûts, le verbe ne vient pas aisément à la bouche, nos sens du règne animal nous troublent et effarouchent.


Tous droits réservés régi par par la loi du 11 mars 1957 et la loi du 3 juillet 1985, codifiées dans le code de la propriété intellectuellee sont pas libres de droit et régies au droit français et au Code de la Propriété Intellectuelle 

Reproduction interdite sans autorisation

© 2020 par JanaCallmeJ