• Jana Call me J

Déplacement de soi

Qu'elle soit amoureuse ou pas, la mécanique de la passion est bien huilée : une fois enclenchée son accomplissement pousse toujours au déplacement de soi. Un lapsus ?


Révélateur a fait pousser un(e) aile.

Forcément, vous l'avez vu, il est partout, Thomas Pesquet, en parfait pratiquant assidu du déplacement de soi. Avec et sans ailes.


Ah cette passion, quand elle nous dopamine, nous domine.


J'avoue que pour sa précédente mission en 2017, je ne m'étais que très peu intéressée à ce mec qui jouait du saxo en chaussettes à 400 km au dessus de nos têtes.


Mai 2021 par un pur hasard, s'il en existe un, en courant sur mon tapis de course, (message - je fais du sport, si, si) je tombe sur une vidéo YouTube et découvre une tournure de mots enveloppés dans une voix de velours sans de piquants contours.

Pour en savoir plus, je libère le petit oiseau bleu en virant tous les orageux (traduisez Twitter) ; l'oiseau ne pioupioutant plus rien depuis la fin du Vendée Globe, s'égosille et le voilà qui découvre une horde de filles en idolâtrie infinie.


Certaines lui parlent comme si c'était l'amoureux de leur vie, (flippant), d'autres se passionnent pour les questions de mécanique quantique (vraiment ??). Les garçons se penchent sur les calculs, partagés entre la fascination et la frustration, mais très vite on devient tous addict de cette vie par procuration en impesanteur. Prenant de la hauteur de tous nos poids terrestres. Quand on y pense, se sentir libéré par la vision d'humains confinés dans un milieu hostile, le mal est profondemment encré.


Passionnés de photos, nous sortons les téléobjectifs, les trépieds, on suit patiemment l'arrivée du petit point lumineux traversant le ciel avec des gens dedans ; les copains ont été contaminés également avec le temps.

Pendant 199 jours on se lève ensemble, on écoute le morceau de musique du jour, on découvre la Terre depuis le espace, on s'inquiète, on se réjouit quand il nous envoie la photo de la ville où on habite, où on était né.


199 jours à flotter dans l'espace façon Peter Pan avec Wendy et les orphelins (il y a toujours une Wendy - et Wendy sera bientôt Peter Pan, si vous verrez, et elle sera italienne, stay tuned) on retrouve là tous les thèmes d'un conte moderne. (J'aurai insisté moi pour une journée de plus, histoire de l'arrondir ce chiffre).


Pour lui rappeler la réalité de la vie, la vraie, celle avec ses "contrôles techniques", factures à payer, l'essence à aller chercher (loin, très loin dans les bouchons) ils se sont dit à la NASA, Space X et ESA qu'ils allaient nous le renvoyer sur terre tassé dans une canette de Coca avec 3 autres astronautes, lui faire faire un tour complet de l'ISS (non sérieusement, je n'explique plus ce que c'est, je l'avais déjà fait ici), histoire d'ajouter 1 heure supplémentaire pour le trajet du retour. Mission photo pour @thom_astro , fierté nationale.


Et comme ce n'était pas assez, ils se sont dit qu'il fallait lui faire traverser les flammes de l'atmosphère (harné dans la canette, on suit ?), freiner de taré et en bouquet final, finir jeté dans l'Atlantique.


Cool.

Je vous ai compilé quelques heures sans sommeil à veiller le retour de ces doux dingues en 3 minutes.


Alors quand la Conférence de Presse a été annoncée dans les locaux de EAC (European Astronaut Center) à Cologne, je me suis dis que je n'allais pas chougner parce que j'allais prendre un avion, un train, un autre train, une voiture, mes pieds pour y arriver (ne cherchez pas, Cologne, quand il n'y a plus de trains directs, c'est pire que Katmandou) et faire un petit, tout petit, déplacement de moi pour avoir la joie et le privilège de zoomer sur ces yeux bleus qui ont tant imprimé sur la pellicule imaginaire de leurs pupilles.


Premier Commandant français de la Station Spatiale Internationale détenteur du nouveau record de durée en sorties extravéhiculaires pour un astronaute européen, et puisque tel est son souhait, on croise les doigts pour qu'il puisse décrocher bientôt la Lune :-)


Merci Marie/Abaca de m'avoir permis de me catapulter là-bas ! Et merci mille fois à ESA pour votre accueil ! L'aventure continue :-)


Short stories de ce déplacement de moi

Savez vous ?

Quelle est la différence entre spationaute, astronaute et cosmonaute ?


Le terme « astronaute » est utilisé aux États-Unis par la NASA, mais également par les agences spatiales du Canada (ASC) et du Japon (JAXA). Issu du grec « ástron » (étoile) et « nautes » (navigateur)


Le terme « cosmonaute » est utilisé par l’Agence spatiale russe Roscosmos, du mot grec

« cosmos » (univers)


Le terme « spationaute » est utilisé en France et plus largement par l’Agence spatiale européenne (ESA), mot issu du latin « spatium » (espace).


Le terme "taïkonaute" vient du chinois tàikōngrén (太空人) signifiant littéralement « homme du grand vide »


Si vous avez raté la conférence de presse de Thomas à la quelle j'ai assisté, vous pourrez la voir dans son intégralité ici :

P.S. la tête blonde constamment visible en bas à droite de l'écran c'est moi 😱 ma coiffeuse est ravie que la lumière soit ainsi faite sur son travail de coloriste, perso j'aurai préféré qu'on me décale un peu à droite pour sortir des champs de vision des caméras ... en plus je bouge sans arrêt ! Heureusement pour moi, le contenu des réponses de Thomas attire incomparablement plus l'attention que la tête fleurie qui remue. Certains diront que j'ai pris la grosse tête, ça crève l'écran 🤪



Bise de la banquise 😘


Nota Bene :


Nous sommes entre gens de bonne compagnie, merci de contacter Abaca Press (ou moi) pour avoir les visuels ci-présents et/bien plus, beaucoup plus


Merci pour votre soutien à la création artistique française

Merci pour votre envoi !